Installation du proxy IMAP/POP Perdition avec un backend LDAP

Pourquoi ?

Effectivement, pourquoi installer un proxy IMAP/POP plutot que de laisser le serveur de messagerie faire son travail. Plusieurs points (ceci peut être purement subjectif) :

  • Assurer une zone d’étanchéité entre les utilisateurs provenant de l’externe et le serveur de messagerie IMAP situé en interne
  • Faire de la répartition de charge sur X backend
  • Assurer une migration sur différent service
  • etc.

Mon besoin personnel est la création d’une zone DMZ dans mon infrastructure, je ne voulais donc pas que les utilisateurs parviennent directement sur mon serveur de messagerie. Mais je me sert aussi de cette solution pour assurer des migrations de messagerie.

Je suis parti sur une installation sur Centos, mais le principe reste le même sur Debian-like.

Installation sur Centos-6

Tout d’abord on créer un fichier de configuration de yum, ainsi nous pourrons installer le proxy plus simplement que par la compilation. Le repository le plus a jour que j’ai trouvé est celui d’OpenSuse, les paquets datant du 30 Septembre 2012.

vim /etc/yum.repos.d/perdition.repo
[perdition]
 name=perdition repo
 baseurl=http://download.opensuse.org/repositories/home:/horms:/perdition/CentOS_CentOS-6/
 gpgcheck=0
 enabled=1

Puis on installe l’application :

yum install perdition

si vous souhaitez utiliser le backend LDAP (ou autre) il suffit d’installer la librairie correspondante. Dans mon cas je vais faire des interrogations LDAP afin de dire a Perdition sur quel backend aller se connecter.

yum install libperditiondb_ldap0.x86_64

Fichiers de configuration de Perdition

Explications des fichiers de configuration se trouve dans /etc/perdition/

Makefile  Makefile.popmap  perdition.conf  popmap  popmap.re

Le fichier popmap est un fichier a plat qui pourrai s’apparenter au aliases de Postfix avec une syntaxe de type user:destination

Il en va de même pour le fichier popmap.re qui lui prend en charge les expressions régulières.

Le fichier Makefile est un lien symbolique vers Makefile.popmap

Le fichier Makefile.popmap sert a générer le fichier db a partir du fichier popmap pour cela il suffit de faire la commande make all. Celle-ci va générer le fichier popmap.gdbm.db qui sera a intégrer dans la configuration de perdition. Pour plus d’informations je vous recommande le site de perdition ici

Enfin le fichier perdition.conf pour toute la configuration du logiciel. C’est ce que je vais détailler ci dessous. Cette configuration fonctionne en mode LDAP et n’utilisera pas le fichier map.

Configuration de perdition

Tout d’abord on va activer/desactiver les services qui ne nous interesse pas. Pour mon compte, je ne vais juste activer que l’IMAPS. Pour cela, il faut éditer le fichier /etc/sysconfig/perdition et modifier les occurrence pour correspondre a notre besoin :

RUN_PERDITION=yes
 POP3=no
 POP3_FLAGS=
 POP3S=no
 POP3S_FLAGS=
 IMAP4=no
 IMAP4_FLAGS=
 IMAP4S=yes
 IMAP4S_FLAGS=
 MANAGESIEVE=no
 MANAGESIEVE_FLAGS=

ET maintenant on va éditer le fichier perdition.conf afin de correspondre a notre besoin.

On commence par une copie de sauvegarde

cp /etc/perdition/perdition.conf  /etc/perdition/perdition.conf.bak

puis on édite le fichier. Voici la configuration que j’ai mis en place pour mon système

 no_bind_banner
 bind_address 192.x.x.x
 imap_capability IMAP4 IMAP4rev1 LITERAL+ ID STARTTLS AUTH=PLAIN SASL-IR COMPRESS=DEFLATE
 no_lookup
 server_resp_line
 ssl_cert_file /path/to/certificate.cert
 ssl_cert_verify_depth 9
 ssl_key_file /path/to/certificate.key
 ssl_no_cert_verify
 ssl_no_cn_verify
 M /usr/lib64/libperditiondb_ldap.so.0
 m "3:ldap://zimbra-ldap.domain.tld/?zimbraMailDeliveryAddress,zimbraMailHost?sub?(&(objectClass=zimbraAccount)(zimbraMailDeliveryAddress=%25s))?!BINDNAME=uid=zmpostfix%2ccn=appaccts%2ccn=zimbra,X-BINDPW=mypassword"

Explications des options :

no_bind_banner : On résoud l’adresse stipulé dans l’option « bind_address »
bind_address : adresse d’écoute du service
imap_capability : Capacité IMAP présenté aux clients se connectant à Perdition
no_lookup : On ne fait pas de lookup sur le serveur
server_resp_line : plutôt que de générer un message de bienvenue lors de la connexion, on affiche le message du backend
ssl_cert_file : chemin vers le certificat
ssl_cert_verify_depth : Profondeur de vérification du certificat
ssl_key_file : chemin vers la clef du certificat
ssl_no_cert_verify : On ne vérifie pas la cryptographie inclus dans le certificat du backend
ssl_no_cn_verify : On ne vérifie pas le nom inclus dans le CN du certificat du backend
M : libairie utilisé pour rechercher le backend
m : recherche LDAP utilisé avec les options ci-dessous :

  • 3 : version de protocole a utiliser
  • ldap://zimbra-ldap.domain.tld : adresse du serveur LDAP
  • zimbraMailDeliveryAddress,zimbraMailHost : attribut de retour
  • sub : scope de la recherche LDAP
  • (&(objectClass=zimbraAccount)(zimbraMailDeliveryAddress=%25s)) : la recherche envoyé au serveur LDAP
  • !BINDNAME=uid=zmpostfix%2ccn=appaccts%2ccn=zimbra,X-BINDPW=mypassword : pour le LDAP de Zimbra il faut se binder

Une fois le fichier enregistré, on place le service au démarrage du système puis on le démarre :

chkconfig perdition on
service perdition start

Test

Faisons un test avec l’utilitaire fournit par Openssl

openssl s_client -connect 127.0.0.1:993
* OK [CAPABILITY IMAP4 IMAP4rev1 LITERAL+ ID AUTH=PLAIN SASL-IR COMPRESS=DEFLATE] perdition ready on imap.domain.tld 0002eec5
A login login@domain.tld password
A OK [CAPABILITY IMAP4rev1 ACL BINARY CATENATE CHILDREN CONDSTORE ENABLE ESEARCH ESORT I18NLEVEL=1 ID IDLE LIST-EXTENDED LIST-STATUS LITERAL+ LOGIN-REFERRALS MULTIAPPEND NAMESPACE QRESYNC QUOTA RIGHTS=ektx SASL-IR SEARCHRES SORT THREAD=ORDEREDSUBJECT UIDPLUS UNSELECT WITHIN XLIST] LOGIN completed

Et voila un proxy IMAP/POP qui ronronne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.